Spécial impôts 2019 : tous les investissements ouvrant droit à des réductions d’impôt

Juil 19, 19 Spécial impôts 2019 : tous les investissements ouvrant droit à des réductions d’impôt

Produits d’épargne, crédit d’impôt, Girardin, Loi Pinel, etc., les Français sont de grands adeptes de défiscalisation. Un maximum a été fixé en principe à 26 millions d’euros pour mettre des limites à ceux qui savent très bien utiliser les dérogations fiscales, également connues sous les noms de dépenses fiscales ou niches fiscales.
Malgré la tendance à la réduction des avantages fiscaux, plusieurs dépenses fiscales subsistent. Certains sont trop connues… D’autres plus confidentielles. Celles-ci sont des avantages fiscaux qui permettent aux redevables de minimiser la somme de leur impôt sur le revenu -IR – sous certaines conditions. Néanmoins, ce bénéfice est plafonné.
Chaque foyer fiscal a droit à un certain montant de réduction d’impôt par an, c’est le plafonnement global des dérogations fiscales. En pratique, le cumul des dépenses fiscales ne peut excéder 15 millions d’euros. C’est-à-dire, le contribuable ne peut pas dépasser les 15 millions d’euros d’avantages fiscaux. Il existe bien évidemment des exceptions.
Dans le cas où vous investissez dans le cinéma ou dans les DOM COM – les territoires d’Outre-mer et les départements d’Outre-mer -, votre plafond de défiscalisation passera à 26 millions d’euros.

Les avantages fiscaux concernés par le plafonnement de 26 millions d’euros
Normalement, les réductions d’impôts, les déductions du revenu imposable ou encore les crédits d’impôts, sont tous concernés par ce plafonnement. Il s’agit par ailleurs des avantages qui sont le résultat d’une prestation ou qui incitent les redevables à investir.
En contrepartie, certains avantages fiscaux ne sont pas pris en compte. Il s’agit généralement de ceux qui servent à intérêt général ou liés à la situation personnelle du redevable.
Le calcul du plafonnement global est opéré par le fisc sur la base des justificatifs et des éléments apportés lors de l’établissement de la déclaration d’IR.

Investir dans les SOFICA

Les SOFICA sont des sociétés d’investissement permettant de financer le marché de l’audiovisuel et du cinéma français, tout en profitant d’une réduction fiscale importante.
Les privés qui placent leurs économies dans une SOFICA profitent d’une réduction de l’impôt sur le revenu – IR – correspondant à 71 % de leurs investissements, dans la double limite de 26 millions d’euros par foyer fiscal et de 32 % du revenu net global.
La SOFICA d’A Plus Finance, accessible dès 4 200 euros, vous permet de bénéficier de l’attractive fiscalité de ce type d’entreprises. Celle-ci sélectionne les réalisateurs indépendants les plus dynamiques en termes du nombre de films.
SG Image 2018, conseillée par A Plus Finance, envisage de répartir ses investissements à hauteur de 28 % en œuvres audiovisuelles et de 72 % en œuvres cinématographiques.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services