Ramadan : pourquoi les dates du début du mois du jeûne différent en fonction des pays

Mar 17, 19 Ramadan : pourquoi les dates du début du mois du jeûne différent en fonction des pays

 

Selon la méthode du calcul le mois de ramadan de l’année 1440 du calendrier hégirien, la date du début du Ramadan 2019, sera pour le lundi 6 mai prochain. Avec l’arrivée imminente du mois du jeûne, il est important d’aborder les pratiques, traditions et les informations concernant le mois béni en Islam.

Quelles méthodes les pays musulmans adoptent pour fixer la date du début du mois du jeûne ?

Comme chaque année, les hauts responsables du conseil français du culte musulman, se réunissent la nuit du 29e jour de Chaabane, au niveau de la grande mosquée afin d’observer la lune naissante qui marquera le début du mois de ramadan. Suite à cette observation, ils annoncent la date du début du mois de Ramadan.
La nuit du doute, cette année sera le samedi 4 mai.
En outre, avec le progrès scientifique, le choix de la date du début de Ramadan, pourrait être déterminé par le calcul scientifique et les connaissances astronomiques. Toutefois, plusieurs pays dont l’Arabie saoudite affirment qu’ils préfèrent suivre la tradition du prophète (paix et bénédiction de dieu soient sur lui). Cette tradition consiste à observer à l’œil nu la lune naissante, afin d’affirmer la date du début du mois du jeûne. Alors que plusieurs d’autres pays musulmans comme les Emirats arabes unis et la Turquie, optent pour la méthode de calcul scientifique afin de fixer les dates de début et de fin du 9e mois du calendrier hégirien, des mois en amont. En outre, dans le vieux continent, le Conseil européen de la fatwa, ainsi que les organisations islamiques de France, adopte aussi cette méthode.
Plusieurs organisations préfèrent se fonder sur la date scientifique de la naissance de la lune afin d’établir à l’avance le calendrier lunaire permettant d’anticiper la date du début du Ramadan.


Pourquoi cette cacophonie concernant les dates du Ramadan en France ?

Il y a 3 ans, entre la grande mosquée de Paris et le conseil français du culte musulman, la guerre des dates de début et de fin du mois de ramadan a fait rage. En effet, le conseil français du culte musulman préfère opter pour le calcul astronomique pour fixer le premier jour du jeûne, alors que plusieurs mosquées, ont annonçait le début du ramadan un jour après.
D’après le conseil théologique de la mosquée de Paris, l’observation de la nouvelle lune est parfois impossible à établir ni dans les pays musulmans ni en France, à cause des conditions climatiques.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services