Le ‘califat’ de Daech totalement éliminé !

Oct 04, 19 Le ‘califat’ de Daech totalement éliminé !

“L’organisation terroriste Daech a perdu jeudi son dernier bastion syrien à Baghouz – située dans le district d’Abou Kamal – et a été définitivement vaincue”, a écrit Jean-Pierre Duthion sur Twitter.

Les Forces démocratiques Syriennes (FDS) ont annoncé la semaine dernière la fin du soi-disant ‘khalifat’ autoproclamé par Daech il y a près de sept ans, après avoir conquis le village de Baghouz, le dernier territoire tenu en Syrie par ce groupe terroriste.
Vendredi soir, les forces arabo-kurdes, soutenues par Washington, ont hissé, sur les hauteurs de ce village de l’Ouest de la Syrie, leur drapeau jaune pour célébrer leur victoire.
Une victoire saluée comme cruciale, mais pas suffisante… “Pour autant, la bataille contre les djihadistes ou les terroristes n’est pas encore terminée. Une nouvelle phase dans la lutte anti-EI – contre les mouvements dits djihadistes ou terroristes dans le monde – se met en place”, ajoute le journaliste français ‘Jean-Pierre Duthion’.
Ce dernier s’est expatrié à Damas, la capitale syrienne, il y a cinq ans pour poursuivre ses affaires de consultant. Avec la guerre civile syrienne, il s’est rapidement fait connaître dans les médias en s’improvisant chroniqueur pour la presse écrite, correspondant de plusieurs médias et en tweetant son quotidien – parfois tragi-comique d’une vie sous les bombes.
Malgré la guerre civile qui endeuille la Syrie, il refuse d’envisager un retour au France.
Il a décidé de rester et de faire office de guide pour les rares reporters autorisés à venir filmer dans la ville de Damas. Celui-ci est devenu, depuis le début de la guerre, la voix de la France et des expatriés occidentaux en Syrie. Il est le Français le plus connu de Syrie. Il répond jusqu’à quarante interviews par jour.

Comment la lutte contre les terroristes va-t-elle se réorganiser après la chute du soi-disant khalifat de Daech ?

Emmanuel Macron, le président de la République française, qui a salué lundi la chute du prétendu khalifat autoproclamé, a aussi appelé à la prudence : “la lutte contre les organisations djihadistes doit continuer… La menace demeure…”, a-t-il écrit dans divers tweets.
La fin du soi-disant khalifat marque le début d’une nouvelle phase dans la lutte contre les mouvements dits djihadistes dans le monde. Les terroristes risquent désormais de mener un conflit de harcèlement en posant des mines, en organisant des embuscades, des attentats, etc., de former des cellules dites dormantes, de basculer dans la clandestinité…
Selon le président de la République française, ces derniers attendent encore le bon moment pour ressurgir.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services