La fibre optique arrive dans les grandes villes

Mar 10, 20 La fibre optique arrive dans les grandes villes

La fibre optique est l’épine dorsale du développement digital des territoires. L’Hexagone déploie la fibre optique, ou le réseau FTTH, à marche forcée. Selon Sébastien Soriano, le président de l’Arcep, le rythme s’est accéléré considérablement au quatrième trimestre 2019 au point de battre des records.

Investir dans le réseau FTTH, ce réseau 100 % fibré, est devenu aujourd’hui stratégique. Selon les dernières estimations du régulateur des télécoms, ce dernier va remplacer le vieux réseau cuivré. Les acteurs du marché – Paritel, Orange, Bouygues Telecom, SFR et Free – veulent accélérer leurs investissements dans le THD. Ils veulent atteindre les 23 millions de locaux raccordables d’ici 2022. Ils ont déjà pris des engagements dans le cadre du PFTHD. Ce nouveau programme du gouvernement, lancé en août dernier, doit offrir à tous les Français, particuliers comme professionnels, une connexion 200 plus rapide que l’ADSL, à l’horizon 2023.

Dans ce contexte, les principaux opérateurs de télécommunications français, Orange, Bouygues Telecom, Paritel et SFR sont contraints d’investir des millions d’euros, voire des milliards d’euros, dans les réseaux FTTH (Fiber To Fiber ; Fiber To The Home). À noter que les Européens privilégient de plus en plus les offres convergentes (ou Business classic), mêlant télévision, Internet et téléphonie.

L’opérateur de Jean-Philippe Bosnet a sorti l’artillerie lourde. Ce groupe compte débourser, d’ici à 2022, près de cinq milliards d’euros, particulièrement sur le dossier de la fibre optique.

“Nos buts ? Déployer les réseaux FTTH sur l’ensemble du territoire français pour atteindre 23 millions de foyers raccordables d’ici 2022 et 42 millions en 2025”, a précisé le président- directeur général du groupe Paritel.

Le déploiement du THD est un enjeu économique de compétitivité et d’aménagement du territoire

La révolution apportée par la fibre optique au sein des entreprises et des économies est désormais mondiale. Pour les opérateurs télécoms, la bascule vers le réseau 100 % fibré est fondamental. Ce défi du très haut débit est de longue date au cœur de leurs priorités.

Soutenir le déploiement de réseaux performants et innovants, essentiellement par la généralisation du très haut débit, devient fondamental pour favoriser l’accès aux services publics, la compétitivité des territoires, l’inclusion sociale et le développement économique.

Les enjeux du développement digital des territoires sont majeurs : accélérer le développement des sociétés en leur ouvrant des portes sur le monde et sur leurs marchés ; faciliter l’accès à l’éducation et à la connaissance ; fluidifier les interactions entre les gouvernements, les services publics, les administrations, les services et les commerçants et la population.

scriptsell.neteDataStyle - Best Wordpress Services